Sur le projet

Ce projet de scannérisation des numéros de la revue Socialisme ou Barbarie. Organe de Critique et d’Orientation Révolutionnaire (S. ou B.) a commencé en 2009, sur l’initiative d’un collectif d’individus et de groupes pour fêter le 60e anniversaire de la sortie du premier numéro de cette revue.  Le premier numéro (mars - avril 1949) a été ainsi scannérisé et mis à la disposition de toutes et tous, et puis nous avons commencé la scannérisation des numéros suivants, soixante ans après la sortie de chaque numéro succédant.


Plusieurs années plus tard, nous avons appris que notre projet a été dépassé par un projet similaire, du collectif Archives Autonomies, qui a affiché sur son site d’un seul coup des .pdfs de tous les numéros de la revue http://archivesautonomies.org/spip.php?article758 (ainsi que tous les numéros de la revue Pouvoir Ouvrier : http://archivesautonomies.org/spip.php?article11 et de Tribune Ouvrière http://archivesautonomies.org/spip.php?rubrique402 , parmi beaucoup d’autres scannérisations).


Le collectif Archives Autonomies précise sur leur page d’accueil :


Le contenu n’est en rien la propriété du collectif. Tous les textes et autres documents de toute sorte qui y sont mis à votre disposition sont librement diffusables et reproductibles. Nous vous invitons d’ailleurs à vous les approprier de la manière que vous jugerez nécessaire. Toutefois, ils ne sauraient être utilisés à des fins commerciales quelles qu‘elles soient. Nous vous invitons aussi à mentionner, si vous le souhaitez, leur origine afin que les individus ou collectifs intéréssés par notre projet puisse entrer en contact avec nous.


Nous avons donc procédé à un remaniement total de www.soubscan.org en utilisant les .pdfs du collectif Archives Autonomies.  Ces .pdfs comportant certaines erreurs (pages manquantes ou pas dans le bon ordre), nous allons progressivement les corriger et ajouter par la suite quelques nouvelles fonctionnalités (par exemple, possibilité d’une recherche électronique de tous les numéros).


Ci-dessous en cinq langues, l’explication originelle, maintenant dépassée.


Pour fêter le 60e anniversaire de la sortie du premier numéro de la revue Socialisme ou Barbarie

CASTELLANO CATALÀ DEUTSCH ENGLISH HELLENIKA PORTUGUÊS

Vous trouverez ci-dessous, en commençant avec le premier numéro, une liste des textes de la revue Socialisme ou Barbarie. Organe de Critique et d’Orientation Révolutionnaire (S. ou B.), chaque titre de texte assorti d’un hyper-lien menant à un scan en .pdf. Ces scans ont été effectués à partir d’un exemplaire d’occasion acheté chez un bouquiniste. Nous les mettons ainsi à la disposition de tou(te)s - ouvriers/ouvrières, étudiant(e)s, militant(e)s, chercheurs/ chercheuses, etc. - afin de combler un vide d’édition évident. Ce projet de scannerisation, qui englobera éventuellement tous les numéros de S. ou B., est conçu sans la moindre envie de concurrencer qui que ce soit et est réalisé par un collectif d’individus et de groupes venant de plusieurs pays de l’Europe, des Amériques du Sud et du Nord et de l’Amérique centrale.

Pour combler un vide d’édition évident-

Certains anciens membres du groupe Socialisme ou Barbarie, ainsi que d’autres personnes, ont la possibilité de consulter tous les numéros (1949-1965) de la revue de ce groupe chez eux. D’autres personnes encore peuvent les consulter, sur papier ou sur microfilm, dans des bibliothèques spécialisées. La plupart des gens dans le monde entier ne jouit pourtant pas facilement de ces possibilités, alors que l’internet pourrait donner lieu à une certaine possibilité d’accès accru. Notre intention est de combler ce vide d’édition évident.

Selon un ancien du groupe, Alain Guillerm, Castoriadis a décidé de publier ses écrits de S. ou B., ainsi que certains textes programmatiques du groupe, après la sortie, en 1971 chez Droz, des Éléments d’une critique de la bureaucratie, qui reprennent, entre autres textes de Claude Lefort, certains des écrits de ce dernier parus dans S. ou B. Par contraste, la revue d’Edgar Morin et d’autres, Arguments (1957-1962), a pu être rééditée entre 1976 et 1978 aux Éditions 10/18 en quatre tomes, sans un tel éparpillement. Par la suite, un autre membre du groupe S. ou B., Jean-François Lyotard, a procédé à la publication de ses contributions à la revue: La Guerre des Algériens. Écrits 1956-1963, choix de textes et présentation par Mohammed Ramdani (Paris: Galilée, 1989).

Ainsi, des textes-clés de S. ou B. ont été repris par Castoriadis entre 1973 et 1979 en huit tomes aux Éditions 10/18. Ces huit tomes-là - ainsi qu’une nouvelle édition élargie des deux premiers tomes 10/18 (La Société bureaucratique), qui a été publiée dans un seul volume chez Christian Bourgois en 1990 - sont maintenant tous épuisés. Pourtant, parmi les toutes premières suggestions reçues par les ayants droit de Castoriadis après la mort du co-fondateur du groupe S. ou B., il y a eu la suggestion de rééditer ses écrits 10/18. Onze ans plus tard, toujours aucune annonce d’une réédition de ces tomes-là.

Une première tentative de publier des textes de S. ou B., plusieurs auteurs réunis ensemble, a eu lieu en 1985, avec un certain succès: Socialisme ou Barbarie. Organe de Critique et d'Orientation Révolutionnaire. Anthologie. Grèves ouvrières en France 1953-57 (Mauléon: Acratie). Au début des années 2000, certains anciens du groupe S. ou B. se sont réunis pour discuter de la possibilité de publier un autre recueil des textes de la revue. Selon deux anciens camarades du groupe, ces anciens n’étaient pourtant “pas encore prêts” de rencontrer qui que ce soit de l’extérieur du groupe.

Le Scholarly Publishing Office (SPO) de l’University of Michigan Library, très impressionné par les travaux d’un collectif des bibliographes sur le site web d’Agora International http://www.agorainternational.org - que le SPO héberge - a proposé de faire une scannerisation professionnelle, aux frais de l’University, de tous les numéros (1-40) de la revue et d’afficher sur internet, sans restriction aucune, ces plusieurs milliers de pages scannerisées. Parlant toujours au nom de certains anciens du groupe, ces deux anciens camarades du groupe ont également refusé cette proposition, justifiant ce refus en disant qu’AI est associé au nom de Castoriadis. Toutefois, la proposition du SPO et d’AI a été d’afficher sur internet toutes les pages de tous les numéros, sans exclusion aucune, et non pas de favoriser une personne ou une faction à l’encontre d’une autre. Socialisme ou Barbarie. Anthologie, un recueil comportant des extraits de certains textes de la revue, a enfin paru chez Acratie (La Bussière) en 2007(1). Suite à cette publication, des anciens du groupe S. ou B. se réunissent avec d’autres personnes. Cependant, comme il est dit lors de presque chaque réunion mensuelle, ces réunions ne constituent ni un nouveau groupe, ni une continuation du groupe S. ou B. auquel d’autres personnes pourraient s’associer (son groupe de discussion sur internet s’appelle pourtant “SouBis” soubis@nopasaran.propagande.org). Plus de la moitié d’une décennie plus tard, ce projet de scannerisation globale, proposé par l’University of Michigan Library (qui héberge également la Labadie Collection of Social Protest Material, mondialement reconnue) reste donc toujours en attente et toujours aussi souhaitable.

Notons, finalement, que, depuis l’essor de l’internet, certains textes de S. ou B. ont été scannés et ont été affichés ici et là sur le web. (Les textes de S. ou B. de Castoriadis disponibles sur internet sont recensés dans la bibliographie française de ses écrits: http://www.agorainternational.org/frenchtextb.html.) Mais ces divers efforts électroniques restent aussi éparpillés que les efforts de publication traditionnelle. Par ailleurs, la reconnaissance optique de caractères (ROC) reste une science assez inexacte: la totalité de ces textes scannés, et affichés sur internet, sont des scans effectués avec la ROC et transformés en documents électroniques - et non pas des images des pages (ce qui permettrait aux lecteurs/lectrices dépourvu[e]s des originaux de vérifier tout de même l’exactitude de tels scans ou d’y découvrir éventuellement des erreurs).

Sans la moindre envie de concurrencer qui que ce soit

Les scans disponibles ici sont mis à la disposition de tou(te)s, sans exclusion aucune, pour que ceux et celles qui s’intéressent à la revue S. ou B. puissent consulter ces images-textes en entier. Il n’y a aucune intention de concurrencer qui que ce soit. Chaque lecteur/lectrice dans le monde entier ayant un accès à l’internet peut ainsi comparer (ces scans) des originaux à des versions imprimées ou transformées en documents électroniques affichés sur internet.

Nous n’altérerons jamais les scans effectués (sauf, éventuellement, afin d’en améliorer la qualité). Donc, les scans disponibles ici sont à peu près aussi fiables que les originaux (même si les qualités tactiles et olfactives ne sont pas les mêmes). Si d’autres individus ou collectifs procèdent à des mashups ou à d’autres utilisations menant à des modifications, légères ou importantes, des images-textes présentées ici, les lecteurs/lectrices peuvent toujours se reporter à nos scans inaltérables des originaux. Les scans effectués par nos soins permettent aussi une recherche électronique des mots au sein de chaque image-texte, parce que nous avons procédé également à une ROC (même si celle-ci n’en est peut-être pas pour l’instant parmi les plus fiables).

Si quelqu’un veut en faire une traduction - en serbo-croate, en swahili, en coréen ou dans n’importe quelle autre langue - il/elle a maintenant les sources nécessaires pour réaliser ce projet sans nécessité d’un intermédiaire.

Qui plus est, en faisant un scan d’un numéro à la fois - et ceci en fêtant le 60e anniversaire de la sortie du premier numéro (et puis, plus tard, ceux des numéros suivants) - ce projet de scannerisation donne lieu à la possibilité de consulter, d’examiner et d’étudier un numéro entier à la fois. Des cercles de lecture pourraient ainsi se constituer autour de chaque suite de scans. Il est toutefois possible que nous décidions de procéder à une scannerisation plus rapide des numéros ultérieurs.

En un sens, ce projet de scannerisation n’est que la prolongation et l’extension, par la communication des images, des actes gratuits de partage qui se font depuis des décennies, chaque fois que quelqu’un prête un numéro, autrement introuvable, de la revue à quelqu’un d’autre ou fait pour l’autrui la photocopie ou le scan d’un article, ce qui sont des pratiques assez courantes.

Un collectif d’individus et de groupes

Les individus et groupes travaillant ensemble pour mettre à la disposition de tou(te)s ces scans des numéros de S. ou B. se sont constitués en collectif. Ils viennent de plusieurs pays de l’Europe, des Amériques du Sud et du Nord ainsi que de l’Amérique centrale. Le seul but de ce collectif, c’est de mener ce projet à bien afin de promouvoir la connaissance ainsi que la lecture de ces images-textes et en vue d’aider ainsi les gens à se servir d’un outil de plus pour faire avancer leurs propres efforts de réaliser le projet d’autonomie dans tous ses aspects et à tous les niveaux.

- le 1 mars 2009

Note

1. En réalité, AI a déjà proposé de publier les bibliographies des écrits d’autres anciens du groupe S. ou B. D’ailleurs, le bibliographe de Lefort a accueilli favorablement cette idée formulée par AI, mais il n’a malheureusement pas donné suite à la suggestion. Et il est difficile de préparer les bibliographies des écrits d’autres anciens membres du groupe s’ils refusent, selon les dires de ces deux anciens camarades du groupe, tout contact à l’extérieur du groupe. Cependant, grâce aux travaux entrepris par Stephen Hastings-King, l’historien du groupe, et avec les relectures de Christian Descamps, de Fabien Doyennel, d’Andrea Gabler et de Jacques Gautrat/Daniel Mothé, AI a pu préparer des tables des matières extrêmement détaillées pour tous les numéros de la revue S. ou B. et les a affichées sur son site dès janvier 2002.

Creative Commons License Le texte explicatif, traduit ici en plusieurs langues, du collectif d’individus et de groupes qui a exécuté ce projet de scannerisation est mis à la disposition de tou(te)s selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

 

Para celebrar el 60 aniversario de la publicación
del premer numero de la revista Socialisme ou Barbarie

En este sitio electrónico encontraran una lista de textos de la revista Socialisme ou Barbarie. Organe de Critique et d’Orientation Revolutionnaire, a partir del primer numero. Cada texto referido viene seguido de un enlace que dirige a un pdf. Estas capturas se han realizado sobre la base de una copia del original adquirida en una tienda de libros usados. Los estamos poniendo a disposición de todo el mundo (trabajadores, estudiantes, activistas, investigadores etc.) con el fin de colmar un vacío evidente. Este proyecto de captura, que eventualmente incluirá todos los números de S. ou B. ha sido concebido sin deseo alguno de competir con quien sea y esta siendo puesto en operación por un colectivo de individuos y grupos de diversos países de Europa , América del Norte, Central y del Sur.

Per commemorar el 60è. aniversari de la publicació
del primer número de la revista Socialisme ou Barbarie

En aquest lloc trobareu tot seguit, començant pel primer número, un llistat dels textos de la revista Socialisme ou Barbarie. Òrgan de Crítica i d´Orientació Revolucionària. Cadascun dels textos ve acompanyat d´un enllaç que us adreça a un pdf. Les escaneritzacions han estat efectuades a partir d´un exemplar d´ocasió adquirit en una tenda de llibres vells. Els posem a disposició de tot el món (traballadors i treballadores, investigadors i investigadores, estudiants, activistes, etc.) amb la finalitat d´omplir un evident buit d´edició. Aquet projecte d´escanerització, que eventualment inclourà tots els números de S. ou B., ha estat concebut amb el desig de no competir amb ningú, i ha estat realitzat per un col.lectiu de persones i de grups de diferents països d´Europa, d´Amèrica del Nord, de la Central i del Sud.

 

Zur Feier des 60. Jahrestages des Erscheinens
der ersten Ausgabe der Zeitschrift „Socialisme ou Barbarie“
 
Auf dieser Website findet sich eine Liste von Texten aus der Zeitschrift „Socialisme ou Barbarie. Organe de Critique et d'Orientation Révolutionnaire“ (S. ou B.), beginnend mit der ersten Ausgabe. Jeder Titel eines Texts ist mit einem Hyperlink versehen, der zu einer gescannten PDF-Datei führt. Als Vorlage zum Scannen diente ein gebrauchtes, antiquarisch erstandenes Expemplar. Damit stellen wir sie jeder und jedem – Arbeitenden, Studierenden, politischen AktivistInnen, ForscherInnen usw. - zur Verfügung, um eine offensichtliche Publikationslücke zu schließen. Dieses „Scanner-Projekt“, das schließlich alle Ausgaben von S. ou B. umfassen wird, will mit niemandem konkurrieren und wird von einem Kollektiv von Einzelpersonen und Gruppen aus verschiedenen europäischen Ländern sowie aus Nord-, Mittel- und Südamerika realisiert.

 

To Celebrate the 60th Anniversary of the Publication
of the First Issue of the Review Socialisme ou Barbarie
You will find on this website, beginning with the first issue, a list of texts from the review Socialisme ou Barbarie. Organe de Critique et d’Orientation Révolutionnaire, each text title paired with a hyperlink leading to a .pdf scan. These scans have been performed on a used copy purchased at a secondhand bookseller. We are thus putting them at the disposal of everyone (workers, students, activists, researchers, etc.) in order to fill an obvious publication void. This scanner project, which will eventually include all S. ou B. issues, is conceived without any desire to compete with anyone and is carried out by a collective of individuals and groups from several European countries as well as from North, Central, and South America.

 

Para celebrar o 60o aniversário da publicação
do primeiro número da revista Socialisme ou Barbarie
Você encontrará neste site, a partir do primeiro número, uma lista com os textos da revista Socialisme ou Barbarie: Organe de Critique et d'Orientation Révolutionnaire, cada título incluindo um hiperlink para uma imagem do texto em formato pdf. Essas imagens foram extraídas de cópias adquiridas num sebo de livros usados. Estamos, portanto, colocando-os a disposição de todos (trabalhadores, estudantes, militantes, pesquisadores etc.) de maneira a preencher um claro vazio de publicação. Esse projeto de digitalização, que deverá, ao final, incluir todos os números de S. ou B., foi concebido sem espírito de competição com ninguém e é levado a cabo por um coletivo de indivíduos e grupos de diversos países europeus, assim como da América do Norte, América Central e América do Sul.